Comment faire des khôlles un outil de révision redoutable

.  .  .

Aujourd’hui, nous allons voir ensemble comment optimiser les heures passées en khôlles lors de ses années de prépa pour être parfaitement prêt pour l’oral de HEC (et celui de l’ENS Cachan pour les plus courageux !).

La fiche Comment m’améliorer en khôlle de géopolitique

Nous sommes tous passés par cet état, où submergés par le travail nous nous disons « comment vais-je bien pouvoir préparer cette n-ième khôlle ? ». Comme pour les DST, aborde toujours la khôlle avec philosophie : quelle que soit la note que tu auras, c’est l’occasion unique de s’entraîner à l’exercice périlleux de l’oral tout en consolidant ses connaissances en histoire, géographie et géopolitique du monde contemporain. Tu dois te dire, « mais où veut-il en venir ? ». La méthodologie que je décris ci-dessous repose tout simplement sur une fiche, mais une fiche pas comme les autre. La fiche prend tout son sens à la fin de chaque khôlle. Reprends tes notes, ou créé toi idéalement une fiche « comment m’améliorer en khôlle » pour y noter toutes les remarques que l’examinateur va te faire en live. Structure ta fiche pour qu’elle soit la plus claire possible quand tu la reliras avant chaque khôlle. L’idée est d’y mettre :
  1. Le type de khôlle (classique, originale, ambivalente – c’est à dire que le sujet offre plusieurs plans complètement différents) : ne remplis cette partie devant l’examinateur si tu as peur qu’il lise ce que tu écris 😉 Mais l’idée est de pouvoir rapidement identifier les bonnes pratiques pour aborder un sujet selon sa typologie.
  2. Tes forces à l’oral : note tout ce que l’examinateur a particulièrement apprécié dans ton oral. N’hésite pas à lui poser la question s’il n’aborde pas ce point, car le rôle de l’examinateur est d’être bienveillant avec toi. L’objectif n’est (normalement) pas de te casser, mais bien au contraire de t’aider à progresser.
  3. Les faiblesses de ton oral (sur la forme et non pas le fond !). Cela concerne généralement ta propension à trop lire tes notes, à ne pas être assez dynamique, de ne pas être assez clair, d’avoir des tics de langage, etc.
  4. La durée de ta khôlle (en minutes) : les examinateurs sont particulièrement attentifs à la durée de la khôlle. Une khôlle trop courte (moins de 8 minutes) te forcera à t’entrainer à parler plus doucement, améliorer tes transitions (ou tout simplement mieux apprendre ton cours si cela est dû à un manque de connaissances !). Un oral trop long au contraire peut s’expliquer par un problème de synthétisation et de priorisation de ta part, ou d’une focalisation trop importante sur l’introduction et la problématique.  
  5. Ce que tu dois faire d’ici la prochaine khôlle pour t’améliorer : parce que c’est un bon début de noter les points à améliorer, encore faut-il travailler pour y parvenir ! Force-toi à noter ce que tu peux faire pour y parvenir (par exemple t’entraîner devant ta glace, à blanc entre deux khôlles de HGG ou collectivement avec tes camarades).

Préparer ses kholle pour le jour j

Concentre toi sur la forme plutôt que sur le fond

Pourquoi seulement la forme et pas le fond ? Car les connaissances sont déjà dans ton cours, et pars du principe que tu connaîtras ton cours sur le bout des doigts lors de l’oral de HEC ! En se focalisant sur la forme de ta khôlle, tu vas pouvoir travailler sur des éléments récurrents, que tu retrouveras dans chacun de tes oraux ! Le principal risque est alors d’être focalisé sur les seules faiblesses, et de négliger ses points forts. Tu dois donc petit à petit trouver un équilibre entre le perfectionnement de tes atouts et l’amélioration de tes points faibles. Prépare et alimente cette fiche dès la première année de prépa. Compte tenu du nombre d’oraux que tu vas passer pendant tes années d’ECS, il n’y a pas de doute que cette approche constructive de chaque oral te permettra d’être parfaitement prêt le jour J (c’est tout ce que l’on te souhaite !).

.  .  .

Nos lecteurs ont apprécié cet article. Et toi ? As-tu aimé ?

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5,00 sur 5)

Loading...

Antonin BIBAL Ancien de la prépa Henri IV en ECS, j'ai lancé ce blog pour vous aider à améliorer vos copies de géopo